Marielle et le live painting : la méthode

Après notre dernière sortie dédiée à Marc Chagall, le travail de Marielle Duroulle fut félicité et non sans joie de notre part. Certains ont même confessé que l’intéressée devait avoir une mémoire photographique pour reproduire avec précision ce qu’elle a pu « imaginer », « préparer » pour l’occasion.

En aucun cas, cela ne correspond pourtant à la réalité. Nullement dans un esprit copiste ou « cadré », elle fait tout à l’instinct et se laisse guider par l’inspiration du moment, calée sur la musique et les émotions qui la porte.

Ce croquis a été réalisée quelques heures avant le début de sa prestation. De quoi jeter les bases d’un oiseau de feu du tonnerre !