Expo – Chagall, le triomphe de la musique

Le parcours de Marc Chagall est jalonné d’expériences fondatrices, où la musique joue, à chaque étape, un rôle essentiel.

Un reportage presque en teasing pour notre soirée spéciale du 6 avril prochain aux Salons du Château à Comines.

Chagall et l’amour

Marc Chagall peint les couples, parce qu’il aime l’amour. Il est l’unique couleur de sa palette, l’unique source de son art, l’unique sens de sa vie. Ma Vie (son autobiographie)  le dit, ses peintures le respirent. « Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons, durant la nôtre, la colorier d’amour et d’espoir ».

Ce que Chagall aime plus que tout, c’est les envoyer en l’air comme dans un ballet aérien entre ciel et terre. L’amour donne des ailes.

Admirez ce joli document sur le thème et enfin, ce joli texte  du père Pénard dédié au peintre.

“Un enfant peint avec une force ardente et déchaînée, c’est cette qualité là qu’il faut cultiver.

Nous devons colorier nos vies avec nos couleurs d’amour et d’espoir.

Marc Chagall

Il faut s’aimer

à la manière de Chagall

et voler dans le ciel outremer

entre la lune & le soleil

Que nos corps caressent

les champs de fleurs

les mousses des tuiles

les enfants qui jouent à la marelle

entre terre & ciel

Cueillir des rêves & des étoiles

et les donner comme on donne

un sourire

Aimer c’est rester un enfant

qui s’émerveille

devant tes yeux”

The Musical Live Painting Experience: genèse d’un projet

Dans le cadre professionnel, des amitiés et des affinités se tissent parfois. Avec certaines personnes, la magie opère quand les relations se renforcent et perdurent au fil du temps. Avec Marielle Duroule, il est est ainsi; nous travaillons ensemble depuis plus de quinze ans et cet été, au détour d’une conversation, cette dernière m’a proposé d’organiser de façon conjointe une soirée dédiée à l’archange Saint Michel. Quelle proposition inattendue de sa part !

Je devais, telle était ma mission si je l’acceptais, “pondre” une séquence musicale sur un thème donné. Pour l’occasion, j’allais me frotter à cet archange car son objectif était de réaliser une fresque géante le représentant.

Je n’ai pas hésité une seconde même si cela m’angoissait grandement comme une sorte de “coming-out” artistique. J’écrivais des chroniques depuis des années pour des supports musicaux, rêvait d’écrire un livre, comme elle, souhaitait plus que tout revenir aux sources, à ses premiers amours : les arts plastiques, la peinture. L’occasion était trop belle, impossible de refuser !

Nous sommes allés au bout de ce projet le jour de la Saint Michel, le 29 septembre dernier devant un public certes restreint mais unanimement conquis et ce à notre plus grand étonnement au vu du thème et de l’approche décalée apportée pour l’occasion.

Pensez-vous: il n’est pas commun de se voir proposé du Sepultura juxtaposé à du Bach, du Puccini, du Pink Floyd ou à de la musique électronique. C’était le but : rejouer en musique les émotions que sont la colère, la rage, le questionnement, l’apaisement, la libération et la joie. Pour ce faire , nous avons lu, écouté, échangé, décortiqué pour bâtir ce projet fusionnel.

Cela posait la première pierre du projet pour lequel nous portons aujourd’hui beaucoup d’ambition et de passion. Une semaine plus tard, nous évoquions le thème qui suit. Quelle joie, quelle excitation !

Marc Chagall

             

Omniprésente dans son œuvre, la musique est intimement liée à ses origines russes et tout au long de sa vie, les liens qu’il entretiendra avec cet art prendront tout leur sens à travers des créations scéniques (L’oiseau de Feu en 1945 ou La Flûte Enchantée en 1967) ou encore une œuvre monumentale comme la réalisation du plafond de l’Opéra de Paris qu’il achèvera en 1964. Il eu cette magnifique formule à cet égard : »J’ai voulu, en haut, tel un miroir, refléter en un bouquet les rêves, les créations des acteurs, des musiciens ; me souvenir qu’en bas s’agitent des habits des spectateurs. Chanter comme un oiseau, sans théorie ni méthode. Rendre hommage aux grands compositeurs d’opéras et de ballets. ».

Alors sur le papier ou la toile à venir, n’y a t-il pas de projet plus excitant que de rendre hommage à ce merveilleux peintre en musique ?

Prenez vos agendas et bloquez cette date !

Avant première du projet “The Musical Live Painting Experience” (avec Marielle Duroule et Sébastien Buret) dédiée au peintre Marc Chagall le jeudi 6 avril 2017 dès 20h00 aux Salons du Château à Comines.

Adresse : 21, rue du bas chemin à Comines

Ouverture des portes dès 19h30 – La prestation débutera à 20h30

PAF : 8 euros (opération promotionnelle à but non lucratif)

Renseignements et contact sur : 

http://themusicallivepaintingexperience.com